Ophérus - ensemble, voir, agir accompagnement individuel

20 janvier 2015

nouveau flyer

OPHERUS Flyer rvc

Posté par Opherus à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 octobre 2014

Pourquoi travailler avec un coach ?

Crise, doute, mal-être, chômage, votre environnement socio professionnel ou personnel est difficile, générateur de stress et d’inquiétude. Comment faire face ? Quoi faire ?

Vous reflechissez à un projet professionnel, à un changement dans votre vie. Vous aimeriez en parler avec une personne neutre et bienveillante qui pourrait vous aider à prendre du recul et à vous poser les bonnes questions....

« La question n’est plus de savoir ce que nous allons faire dans notre vie, mais de savoir ce que nous allons faire de notre vie. » (Patrick Viveret)

« Ce dont l’humain a besoin, ce n’est pas de vivre sans tension, mais bien de tendre vers un but valable, de réaliser une mission librement choisie » (E. Frankl)

Le Coaching vous aide

  • à prendre du recul
  • à explorer les possibles
  • à faire des choix
  • à vous mettre en mouvement.

Le travail avec le coach

Tout commence par un entretien préalable durant lequel nous explorons ensemble votre problématique. Il s’agit de confirmer que c’est bien une situation dans laquelle le coaching peut vous aider et de se fixer des objectifs.

Il vous accompagne dans votre démarche, vous écoute.

Il vous aide à poser votre situation en vous questionnant, à clarifier ce qui pose problème, ce que vous voudriez voir évoluer ou changer. Il vous aide à mettre à jour vos besoins.

Il vous apporte des éléments théoriques qui peuvent vous aider à mieux comprendre la situation. Il peut vous proposer des options d’actions possibles.

Il vous aide par son œil extérieur, à faire des liens, à voir des contradictions.

Il peut vous proposer des mises en situations (jeux de rôle) pour expérimenter des situations nouvelles.

Ce qu’il ne fait pas

Il ne vous dit pas ce que vous devez faire.

Il ne prend pas de décision pour vous.

Posté par Opherus à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2014

ENSEMBLE

La Longue cuiller ou l’enfer de l’individualisme
Anatole est un jeune homme curieux de tout
, qui s’est mis en tête de savoir ce qu’est le paradis.

Or au cours d’un rêve il rencontre un hibou, oiseau de sagesse à qui il pose la question.

— Rien de plus simple, mon garçon, lui répond l’oiseau qui le transporte au seuil discret d’un de ces restaurants de luxe où l’on ne parle qu’à mi-voix.
— Au sous-sol, messieurs, à l’étage ? Demande le majordome.
— Au sous-sol, dit le hibou, mieux vaut commencer par l’enfer.
Ils descendent, prudents et découvrent une immense salle à manger, une table unique couverte de soupières parfumées, de mets raffinés aux épices rares, des desserts succulents.

Mille convives se font face, chacun armé d’une cuiller au manche plus long que le bras. Chacun l’emplit, mais ne peut la porter à sa bouche. Ce n’est que râlements, gémissements, hurlements. On tord le cou, on en tombe sur le parquet, on meurt de faim dans l’abondance.
Ils remontent. Rez-de-chaussée, escalier raide, et là surprise. Même salle de restaurant, même table, même festin, mêmes convives, mêmes cuillers démesurées. Mais on mange, ici, on savoure, on se pourlèche, on rit aussi. Chacun nourrit celui d’en face.
— Le paradis ?
— Tout juste, répondit le hibou tout sourire.

(D’après H Gougault)

« Ensemble » parce que rien ne peut se faire sans l'autre, quel qu'il soit. Nous sommes des "êtres de relations" et c'est dans la relation que l'on peut se découvrir et évoluer. La relation à nos proches, nos amis et à tous ceux que l'on rencontre.

« Ensemble » parce que le coaching est avant tout un espace relationnel dans lequel deux personnes cherchent à "voir" ce qui est en jeu, l'enjeu de la situation. Le coach sert de miroir sans quoi le coaché ne peut pas se regarder. Le rôle du coach est d’abord d’écouter, sans jugement, sans complaisance non plus. Ecoute active, questionnement, accueil. La qualité de la relation, la confiance que le coaché peut accorder au coach, permettent d’approfondir, de dévoiler sans violence ce que le coaché ne pouvait voir seul.

« Ensemble », parce que le coach ne sait pas, c’est seulement le couple coaché-coach qui peut mettre de la lumière sur la situation.  Le coach peut témoigner de ce qu’il voit, de ce qu’il ressent, mais c'est le coaché qui détient la clé, la solution.

 

Posté par Opherus à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2014

VOIR

Voyez vous ce que

vous voyez ou ce que

que vous voulez voir ?

Posté par Opherus à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]